Logo-Buste-Vitalis-par-Lucien-Prigent-

[1] Transcription du demi-périmètre du tableau (exprimé en cm2) dans une table de transition exprimant le nombre de points : 1 point équivaut à 38 cm2 de demi-périmètre, … mais la table des points n’est pas linéaire !

ASSOCIATION LES AMIS DE MACARIO VITALIS ( les-amis-de-vitalis@ecomail.bzh)

BULLETIN N°5 – juillet 2021

LA COTE DE VITALIS EN 2020

UNE NOUVELLE ANNÉE RECORD

La pandémie sanitaire n’aura pas éteint le marché de l’art, ni celui des ventes de tableaux de VITALIS. Il y a eu 31 œuvres mises en vente en 2020, soit la deuxième meilleure année derrière 2016 (34 tableaux). Et deux records sont tombés. 

Le total des ventes a atteint 208.000 € (contre 201.000 € en 2014), alors que le résultat de deux ventes n’a pas été communiqué et que deux tableaux n’ont pas trouvé preneur. La valeur moyenne du point [1] s’établit à 556 €, ce qui reste dans la moyenne depuis 2013. Plus de la moitié (17) des œuvres ont été vendues aux Philippines, dont 15 pour la seule Leon Gallery (où de nombreux tableaux sont proposés à la vente quelques mois après avoir été acquis en France). 

Le record de prix d’un tableau de VITALIS a également été atteint en 2020 : 48.700 € pour « St George and the Dragon » par la maison d’enchères philippine Leon Gallery. Le précédent record était détenu par « Les devoirs », une huile sur carton qui avait été vendue en 2013 pour 37.600 €, toujours aux Philippines. Quatre tableaux ont dépassé la somme de 12.000 €, là encore aux Philippines (voir pages suivantes) et 5 ont enregistré une valeur du point supérieure à 1.000 € (dont 1.888 € pour le « Bouquet de fleurs » datant de 1940 – voir la fiche 1940-1). C’est la période VITALIS de 1944 à 1964 (que l’on peut qualifier de « cub-impressioniste ») qui reste la plus prisée. Quatre tableaux de la période pointilliste « plestinaise » ont été vendus en 2020, à des niveaux de prix nettement moins élevés (100 à 300 € le point). Mais depuis le début de 2021, les tableaux pointillistes sont plus nombreux à la vente avec un prix du point qui progresse, oscillant entre 250 à 400 €. 

À noter que l’année 2021 s’annonce fructueuse : à mi-juillet 2021, 30 tableaux sont déjà passés à la vente. Mais les prix n’ont pas encore flambé cette année …

« St George and the Dragon » – 48.700 € le 28 novembre 2020 par Leon Gallery ( Voir la fiche 1954-5)

« Barrio fiesta » – 34.800 € le 28 novembre 2020 par Leon Gallery ( Voir la fiche 1964-6)

« Nature morte à la bouteille » – 17.851 € le 20 juin 2020 par Leon Gallery ( Voir la fiche 1940-3)

« Mother and child » – 12.400 € le 26 septembre 2020 par Salcedo auctions ( Voir la fiche 1949-3)


Ce bulletin est également disponible en téléchargement.