Ban FR expo Puteaux

UNE EXPLOSION DE FORMES ET DE COULEU RS !


Affiche expo 2022 —site

Exposition VITALIS du 9 avril au 5 juin  2022 à Puteaux

Entrée libre – Ouvert le Vendredi de 16h à 20h, Samedi & dimanche de 14h à 18h

Maison Lorilleux – Parc du Moulin – 157 rue de la République – Puteaux

Nouveautés du catalogue des oeuvres de Macario VITALIS

Petite visite virtuelle de l’exposition

Interview de la commissaire de l’exposition, Christine Thorailler

DES TABLEAUX ENCORE JAMAIS PRÉSENTÉS AU PUBLIC !

Cliquez sur l’image pour accéder à la fiche présentant le tableau

Une « Nature morte aux poissons » de 1959

Un « Port cubiste », non daté, qui marque sans doute les premiers pas de VITALIS vers le cubisme

Une éclatante « Nature morte au bouquet de lilas », non daté

Un « Couple dansant », certainement peint vers 1949-1950

Cette superbe « Blanchisseuse » de 1947

« Vendeuses », « Blanchisseuses » : un thème original souvent repris par VITALIS – suivez ce lien

Une « Scène de marché », non daté, mais possiblement de 1963

Une « Course de chevaux », non daté …

… qui aura pu trouver sa place dans la « Grange aux chevaux » qu’avait créée Camille RENAULT dans son « Bateau de pierre » … éventuellement aux côtés de cet « Entraînement de chevaux » réalisé par Jacques VILLON en 1950.

Villon l_entraînement de chevaux 1950 12 X 33

Ce « Petit marché à l’étalage », non daté

« Vendeuses », « Blanchisseuses » : un thème original souvent repris par VITALIS – suivez ce lien

Des « Femmes au marché », également non daté

« Vendeuses », « Blanchisseuses » : un thème original souvent repris par VITALIS – suivez ce lien

Un « Village breton en Belle-isle-en-terre », non daté

Un « Village aux toits bleus », non daté, mais caractéristique du style de 1954 …

… tout comme ce « Village breton cubiste et impressioniste »

Cet élégant « Ballet de femmes des Philippines, réalisé en 1965

Un étonnant « Nu au guitariste » de 1946

Une « Nature morte au bouquet de fleurs » de 1936, de facture classique du style École de Paris – Montmartre

Et enfin cette « Fête foraine », non daté, possiblement de 1951