bannierre-publications
VITALIS-en-1950

VITALIS en 1950 (52 ans), dans son atelier chez Camille RENAULT à Puteaux

Il existe peu d’écrits sur l’œuvre de VITALIS. Toutefois, la plus grande critique d’art philippine, V. Guerrero-Guillermo, s’est intéressée à VITALIS, consacrant un texte d’introduction à chaque catalogue publié à l’occasion des expositions consacrées à VITALIS aux Philippines de son vivant (1986, 1987 et 1988). De même, l’affection qu’a portée VITALIS à la Bretagne, ainsi que celle que lui ont prodiguée ses amis plestinais, en ont fait un peintre « de la Bretagne », salué par plusieurs articles. En complément, l’association des amis de Macario VITALIS publie régulièrement des bulletins consacrés à l’homme et à son œuvre, présentés dans cette page.